Ce week end on a décidé d'aller Ailleurs.

 

Le premier Ailleurs où nous sommes allées c'est à la campagne, pas très loin finalement. J'achète le boeuf chez un copain qui les élève lui même, je vais donc chercher de façon régulière mon colis chez lui. Et le monsieur qui fait le boeuf était en plein cochon. Il faisait des boudins noirs, je n'avais jamais vu ça. Nous sommes restées pour observer et poser des questions. Les photos qui suivent sont pas très bonnes car prises avec un téléphone et la pièce était sombre. Ben oui j'avais pas prévu que l'Ailleurs était si palpitant.

 

Pour faire soi même son boudin noir il faut : des os de cochons ( avec du bon dessus), un peu de gras, des oignons, du sang de cochon, des boyaux, des épices , de la ficelle, des bouteilles en plastique vides, une personne qui coupe la ficelle, un gros seau, du temps et des amis.

 

On commence par faire cuire les os dans de l'eau bouillante, on fait ça en attendant les copains, une fois les copains là on égoutte et on commence à chercher la viande, y'a plein de viande dans le cochon, même dans les ongles (Dingue hein?). Une fois tout ça fait les os propres nickels , on les récupère pour faire des blagues!

 

 

Photo0108.jpg
 
 
On met la viande dans un grand seau, on ajoute du gras, pas trop, le reste les chiens s'en chargent! Des oignons, du sel, du poivre, des épices.... On essait de se souvenir comment on a fait l'année dernière, mais chaque année on improvise! On mélange bien et on rajoute le sang, il en faut juste ce qu'il faut! Il faut un gouteur pour voir si c'est assez assaissonné! On remélange.
 
 
On sort alors l'artillerie lourde, boyaux, bouteilles, ficelles! Et selon une technique ancéstrale, on remplit les boyaux!
 
 

 
Photo0110.jpg

 

Photo0094 (1).jpg
 
Photo0095.jpg
 
Photo0109.jpg
 
 
Quand le boyau est plein , on le ferme et des petites mains font les boudins.
 
 
Photo0104.jpg
 
Photo0106.jpg
 
Une fois les boudins faits, il faut les faire cuire, dans de l'eau bouillante, mais le feu très bas, on les laisse dedans 4/5 mn, mais là drame une dizaine se vide, fallait il les laisser qu'une minute? Ou stopper le feu ( au risque qu'ils ne soient pas assez cuits)? Le débat s'est prolongé jusqu'à tard dans la soirée. Nous, nous les avons laissé contentes d'avoir vu ça, parce que je ne pense pas que j'en ferai toute suite. Est ce que j'aime le boudin déjà?
 
 
On a continué notre périple, on s'est perdue... Mais on est arrivé au Mali, on a bu un jus de baobab, et en souvenir j'ai ramené ça!
 
 
IM000838.JPG
 
 
Nous sommes allées un peu plus loin vers l'est au Viet Nam, pour gouter le Pho et j'ai choisi de ramener ça des Banh! Pour voyager plus loin on peut aller là!
 
 
IM000839.JPG
 
 
Pendant que j'y étais la quête du Graal a enfin abouti... Je sais pas trop ce que je vais faire avec! Mais bon quand on voyage on ramène des trucs parfois...
 

IM000842.JPG

 

En allant Ailleurs on a fait un beau voyage!