DSC_0045

 

 

On part au sud, en passant les Pyrénées vers l'Espagne et, en passant les Alpes vers l'Italie.

La base du gaspacho est le pain rassi, trempé par les paysans andalous dans de l'eau, agrémenté d'huile et vinaigre. Cela donnant un repas consistant que l'on pouvait facilement prendre dans les champs. On y ajoutait des fruits secs ou de l'ail. La tomate s'est imposée , bien après. Il y a aujourd'hui de nombreuses déclinaisons du gaspacho, le plus célèbre en France est le gaspacho tomate-concombre-poivron, mais il existe un gaspacho blanc composé d'amande, d'ail et de pain. Le Portugal a aussi sa version de cette recette rafraîchissante.

La panzanella est probablement aussi ancienne que le gaspacho, avec la même base, le pain rassi, et, lui,  vient de la région florentine. Comme pour le gaspacho la tomate va arriver bien après. Vraisemblablement les premières versions étaient composées de pain-huile-vinaigre-oignon.

De mon coté je me suis très librement inspirée de la recette de Dominique, du blog de vous à moi.

 

Gaspacho

 


DSC_0046

 

- 8 tomates. 

- 1/2 petit concombre.

- un petit poivron pelé et sans pépin.

- 2 tranches de pain de campagne rassi et grillées.

- 1/2 oignon moyen.

- 2 petites gousses d'ail.

- un filet d'huile d'olive.

 

J'ai fait simple : tout dans le mixer!

 

 

Panzanella

 

DSC_0043

 

- 2 tranches de pain grilllées et frottées à l'ail.

- 1/2 concombre.

- 1/2 oignon rouge.

- 4 tomates moyennes.

- 6 olives vertes (normalement noires mais je préfère les vertes).

- huile d'olive.

- vinaigre de vin.

- sel, poivre.

 

On coupe tout en petits morceaux et on a assaisonne.

 

 

DSC_0042

 

Et on assemble les deux, avec un tour de moulin à poivre et quelques gouttes d'huile d'olive fruitée. On déguste et on savoure car les deux se marient parfaitement.