En mémoire des morts de Paris de cette nuit, mais aussi en mémoire des morts de Beyrouth de jeudi, de ceux de l'avion russe, des milliers de victimes de Syrie, d'Irak, du Mali, du Cameroum, du Nigéria (que sont devenues les gamines enlevées? je préfère ne pas y penser).

 

Le radicalisme religieux quel qu'il soit est un fléau semant la misère et la désolation.

 

 

 

 

ob_d7e55c_attetats