SAM_9333

Aujourd'hui une confiture d'un fruit quasi oublié la nèfle d'Allemagne, il existe deux sortes de nèfles celle d'Allemagne qui pousse très bien dans nos contrées (la sauvage est plus petite et on commence a la retrouver dans des haies), et, la nèfle du Japon que l'on trouve beaucoup au Maghreb et qui pousse aussi bien dans le sud de la France et sur la cote Atlantique (bon le mien n'a encore jamais donné de fruits mais il a de très belles feuilles, c'est très simple a faire pousser pouf un noyau et c'est parti, à défaut de fruit l'arbre est joli).

La nèfle d'Allemagne fait partie des fruits qui se mange blet comme le fruit du plaqueminier (le kaki), la légende veut que ce soit la gelée qui les rendent mangeables, pour la nèfle on a aussi un plan B la paille les enfouir dans la paille les fait devenir blet , bon cette année ils ont eu les 2 le gel et la paille.

Par contre la nèfle d'Allemagne a un vrai souci c'est un poil chiant à préparer, il y a 5 noyaux (petits) et la chair du fruit est molle, en fait le plus simple pour la manger c'est d'ouvrir le 'cul', et, d'appuyer pour aspirer la chair.

Pour faire la confiture il faut procéder de la même façon j'ai galèré un peu, et j'ai du passer au tamis car j'ai fait tomber des noyaux sans le voir, ce qui au final n'est pas mal cela fait une confiture bien onctueuse et lisse.

 

SAM_9331

 

Confiture de nèfles d'Allemagne.

(pour 4 petits pots de confiture).

- 400 g de chair de nèfles.

- 250 g de sucre.

Mettre la chair avec le sucre dans un casserole et cuire jusqu'à la consistance souhaitée. Mettre en pot ébouillanté rapidement. 

 

CAM00104[1]